logo La Compagnie du Griffe

Midi libre Gignac janvier 2013

Lors de son concert de sortie de résidence, Hum a conquis un large public.

Vendredi 25 janvier au soir, le concert de Hum a réuni un public hétéroclite et familial.
Certains sont venus pour entendre chanter occitan et ont pu se délecter du verbe coloré de l'écrivain
Jean-Yves Royer que le groupe a mis en musique. D'autres sont venus écouter chanter sans
comprendre la langue, simplement renseigné sur le propos par Aimé Brees le chanteur et
clarinettiste du groupe.
C'est donc un univers provençal qui a émergé des compositions de Hum même si la musique
emprunte beaucoup aux rythmiques et sonorités de l'autre côté de la Méditerranée. La performance
des artistes s'est particulièrement illustrée lors de moments instrumentaux pendant lesquels la
complicité des musiciens s'est clairement exprimée.
En fin de concert, les artistes ont chacun été ovationnés avec une mention spéciale pour Christophe
Montet et ses percussions du Moyen-Orient.
«Nous faisons de la musique occitane sur une terre occitane, c'est d'une logique implacable, non ?
» demande malicieusement Vincent Crépin, guitariste du groupe Hum. « Nous sommes un groupe
décomplexé qui utilise une langue d'ici et maintenant » surenchérit Yannick Laurent, le bassiste.
Avec Hum, qui signifie « la fumée » en gascon, les frontières n'existent pas. Créé en 2009, le groupe
a fait le choix de mettre en musique les sonnets d'un écrivain occitan bien connu de ceux qui lisent
cette langue, Jean-Yves Royer.

Lire la suite : Midi libre Gignac janvier 2013

Article Musikka Nov 2011

Article La Setmana Nov 2011